La première éolienne de Colruyt Group définitivement hors d’usage

Après 17 ans de production d’énergie durable, l’éolienne érigée sur le site du centre de distribution de Dassenveld à Hal est arrivée en fin de vie. Une partie sera recyclée et l’autre transportée aux Pays-Bas. L’éolienne V66 du fabricant Vestas a été construite en 1999. Avec ses 70 mètres de haut et sa puissance de 1,65 MW, elle était la plus performante en Belgique. L’électricité produite a été directement consommée sur place par Colruyt Group.

Recyclage et deuxième vie

L’éolienne a été mise hors service à la suite d’une panne imprévue dans le train d’engrenages. Les coûts de réparation ne contrebalancent plus le rendement attendu. Les deux parties inférieures du mât seront recyclées, tandis que la partie supérieure du mât, la nacelle et les pales prendront la direction des Pays-Bas. Les pièces seront utilisées dans le cadre de formations «Travailler en hauteur ». Les éoliennes de la nouvelle génération produisent plus de 3 fois plus d’électricité que les turbines de la première génération. Du fait de la modification des règles d’implantation, il n’est cependant plus possible de construire une nouvelle éolienne à l’emplacement même de l’ancienne.

Dans une brochure de l’office de tourisme

Lors de la réception en 1999, l’éolienne avait reçu de nombreux échos positifs dans les médias. En 2000, l’office du tourisme de la ville de Hal envisageait la possibilité d’éditer une brochure sur notre éolienne. Celle-ci a été construite bien avant qu’il y ait un cadre légal pour les permis. En 1997, la Belgique a signé un engagement pour réduire de 7,5 % par rapport à 1990 les émissions de gaz à effet de serre, telles qu’on les appelait à l’époque. 

 

Photo: Centre de distribution Dassenveld (Halle), 2006